Navigation – Plan du site

Éditorial

Juliette Honvault
Traduction(s) :
Editorial

Texte intégral

1Ce numéro 3 d’Arabian Humanities, qui parait avec plusieurs mois de retard, pèse sur l’objectif de régularité que, parmi tant d’autres exigences, nous nous sommes fixé. Nous espérons que nos lecteurs, qui ont tout juste eu le temps, sur deux numéros, de tenter de nous être fidèles, ne nous en tiendront pas rigueur, et qu’ils retiendront surtout la qualité des articles sélectionnés.

2Ce numéro devait initialement offrir à ses lecteurs un dossier consacré à la création littéraire contemporaine dans la péninsule Arabique, pour lequel un appel à contribution avait été lancé. Mais de dossier, il ne saurait plus être question ici. Devenu, par le hasard des calendriers, orphelin de coordinateurs, le numéro a été confié aux soins des membres du comité éditorial les plus proches du domaine auquel il était initialement consacré pour en élaborer un numéro de varia.

3L’objectif de couvrir la production romanesque et nouvellistique de la péninsule Arabique dans son entier a laissé la place à la sélection de trois articles portant sur la littérature saoudienne actuelle, auxquels renvoie un panorama historique des conditions de production littéraire en Arabie saoudite, présenté par Salwa Almaiman dans la nouvelle rubrique de la revue, « Notes et documents ».

4Les œuvres littéraires analysées par Frédéric Lagrange, Monica Ruocco, et Elisabeth Vauthier pointent la lourdeur des structures politiques, culturelles et sociales saoudiennes, non plus tant vis-à-vis des femmes — thème déjà devenu classique dans la littérature arabe — que des étrangers confrontés à un racisme cruel, ou plus généralement des individus soumis à l’arbitraire démesuré d’une élite sociale sans repères. Elles dessinent, au détour des intrigues de la fiction, un pays où le sentiment d’enfermement domine, invitant à l’éclatement des frontières, qu’elles soient littéraires, sociales, culturelles ou politiques.

5Deux autres articles élargissent l’espace éditorial de ce numéro 3 à deux autres pays de la péninsule Arabique, le Yémen et le Qatar. Le premier donne un écho de deux siècles à la production saoudienne contemporaine à travers l’analyse du travail d’un écrivain yéménite du xviiie siècle, Abū Bakr al-‛Alawī. Gianluca Saita montre comment cet auteur peu connu a bousculé le genre classique et très normé des « séances » littéraires arabes (les Maqāmāt), en prenant la liberté d’adopter un langage original et d’intégrer dans son récit les horizons alors peu empruntés de l’Inde. Dans le second article, Anie Montigny met à profit ses nombreux séjours d’observation ethnographique au Qatar et explore la façon dont les élites politiques du pays ont, depuis les années 1970, tenté de donner du sens à leur action politique, à leur règne et au passé du pays, dans des discours réguliers adressés au peuple qatari, et notamment à sa forte composante tribale. Il est donc aussi question d’imagination ici, même si elle est d’ordre politique cette fois. Et Anie Montigny en montre les limites, en soulignant les difficultés actuelles des Qataris confrontés à un contexte de réformes et de changements socio-économiques trop rapides pour y adhérer.

6Des mondes imaginaires ont donc, fortuitement, trouvé un espace de discussion dans ce numéro. Nous espérons que nos lecteurs auront plaisir à les faire parler entre eux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Juliette Honvault, « Éditorial », Arabian Humanities [En ligne], 3 | 2014, mis en ligne le 10 octobre 2014, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://cy.revues.org/2691

Haut de page

Auteur

Juliette Honvault

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Logo Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org