Navigation – Plan du site
Chronologies

Chronologie du Yémen 2004

Laurent Bonnefoy et Nabîl Subay‘

Notes de la rédaction

Étant donnée l’importance qu’a revêtu la guerre de Sa‘da’ au cours de l’année 2004, il nous a semblé pertinent, afin de mieux relever la succession et la continuité des événements, d’en élaborer une chronologie distincte. Le lecteur trouvera celle-ci à la suite de la chronologie principale.

Texte intégral

Sources employées

1- Agences de presse : Associated Press (AP), Ajwâ’ yaman lilkhadamât al-i‘lâmiyya et Saba

2- Hebdomadaires d’opposition : al-Tajamu‘, al-Sahwa et al-Thawrî

3- Hebdomadaire Anglophone : Yemen Times

4- Hebdomadaire indépendant : al-Nida’

5- Quotidiens : al-Ayyâm, al-Thawra

Janvier

64 janvier :

7Signature de l’accord de renouvellement pour cinq ans pour l’exploitation pétrolière de la zone 18 Ma‘rib-Jawf entre le ministère yéménite du Pétrole et la société Hunt Oil yéméno-américaine.

810 janvier :

9Un conflit opposant les tribus Dhû Muhammad et Dhû Husayn dans la région du Jawf fait cinq morts et  trois blessés. Grâce à une médiation tribale, une trêve de six mois est établie entre les deux partis.

10Arrestation par les forces spéciales yéménites de Muhammad Hamdî al-Ahdal (surnommé Abû ‘Âsim), recherché par le FBI et accusé d’être le n° 2 d’al-Qâ‘ida au Yémen. À son retour d’Afghanistan en 1999, il avait été arrêté une première fois en Arabie Saoudite et emprisonné pendant un an et deux mois avant de revenir au Yémen.

1111-12 janvier :

12Organisation à Sanaa par le gouvernement de la Conférence régionale sur la démo­cratie et droits de l’homme et sur le rôle de la Cour pénale internationale. La « Déclaration de Sanaa » diffusée à l’issue de la conférence à laquelle participe 42 pays et de nombreuses organisations internationales, permet au participants de critiquer les violations des droits de l’homme, notamment celles induites par la lutte antiterroriste. Au cours de cette conférence, le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih annonce l’intention du Yémen de ratifier les statuts de la cour pénale internationale.

13L’organisation yéménite de défense des droits de l’homme HOOD critique la « culture du totalitarisme et la politique de censure » qui ont caractérisé cette conférence et le fait que les autorités yéménites ont empêché les principaux acteurs de la société civile de participer. Dans ce contexte, différentes manifestation ont eu lieu à Sanaa et dans le Hadramaout pour dénoncer les violations des droits de l’homme par le gouvernement yéménite.

1415 janvier :

15La Sécurité politique arrête des dizaines d’individus, parmi lesquels des enfants, pour avoir crié des slogans anti-Américains et anti-Israéliens à la sortie de la prière du vendredi à la Grande mosquée (zaydite) de la vieille ville de Sanaa. De telles arrestations se répètent ponctuellement jusqu’en mai 2005.

1618 janvier :

17Un conflit dans la région d’‘Amrân, lié à un problème foncier, oppose les tribus al-Sûda et Dhû Jâbir. La semaine d’affrontements fait 12 morts et 16 blessés et se voit finalement réglée grâce à une conciliation tribale.

1825 janvier :

19Une déclaration attribuée à l’organisation al-Qâ‘ida au Yémen menace de venger la mort de Abû ‘Alî al-Harithî tué en novembre 2002 par un drône américain dans la région de Mârib. L’organisation revendique également l’attentat d’octobre 2000 contre le navire de guerre américain USS Cole en vengeance à l’exécution de Abû Hasan al-Mahzar (leader de l’armée Aden-Abyan et responsable d’enlèvements de touristes en 1998) et propose aux autorités yéménites une trêve des opérations contre les intérêts occidentaux au Yémen à condition qu’elles donne l’autorisation aux « mujahidîn » de se rendre en Iraq et Palestine mener des opérations armées.

2027 janvier :

21Le ministère de la Santé déclare que les cas de sida au Yémen s’élèvent, en 2003, à 1370 parmi lesquels 694 étrangers. Cette annonce vise à démentir le chiffre de 11 277 cas fourni par certains rapports internationaux.

22Les autorités yéménites annoncent l’arrestation de sept individus soupçonnés d’activité terroristes, parmi lesquelles deux sont des militaires dans le gouvernorat d’al-Mahra.

Février

234-6 février :

24Rencontre à Washington entre Abû Bakr al-Qirbî, ministre yéménite des Affaires étrangères et Paul Wolfowitz vice-ministre de la Défense américain afin d’évoquer la coopé­ration bilatérale en matière de lutte anti-terroriste.

25Signature à Washington entre les gouvernements yéménite et américain d’un accord de coopération commercial et d’investissement. Cet accord est considéré comme une étape importante en vue de l’établissement futur d’une zone de libre-échange entre les deux pays.

267 février :

27Les autorités yéménites annoncent l’enregistrement de 80 sites archéologiques de différentes périodes sur l’île de Socotra.

2810 février :

29Début des festivités dans le cadre de « Sanaa 2004 » capitale culturelle du monde arabe.

30Une délégation officielle yéménite est envoyée à Jeddah afin de tenir des pourpar­lers au sujet de la construction par les Saoudiens d’une barrière de sécurité le long de la frontière entre les deux pays. Cette barrière, du point de vue des autorités saoudiennes, vise à mettre un terme aux différents trafics transfrontaliers, en particulier d’armes, d’explosifs, de drogues et de personnes. La délégation yéménite affirme sa vive opposition à ce projet qui viole le traité de juin 2000 instaurant une zone démilitarisée le long de la frontière.

3115 février :

32Visite à Sanaa d’une délégation parlementaire allemande avec à sa tête Wolfang Thierse, président du Bundestag.

3316 février :

34Dans le cadre de la coopération militaire avec les États-Unis, l’armée yéménite reçoit une livraison de sept bateaux visant à améliorer le contrôle des côtes.

3518 février :

36Enlèvement au Caire d’Ahmad Sâlim ‘Ubayd, réfugié politique en Égypte, ex- ministre de l’Information et conseiller militaire du président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih avant la guerre de 1994. Le 16 mai 2004, ‘Ubayd est libéré à Sanaa après avoir été questionné par les services de sécurité yéménites.

3719 février :

38Visite à Sanaa d’une délégation de membres du Congrès des États-Unis.

3921 février :

40Le ministère du Trésor des États-Unis accuse ‘Abd al-Majîd al-Zindânî, président de l’université al-Îmân et du conseil consultatif du parti al-Islah de soutenir le terrorisme international, de financer l’organisation al-Qâ‘ida et d’entretenir des liens avec Usâma Bin Lâdin. ‘Abd al-Majîd al-Zindânî et le gouvernement yéménite nient ces accusations.

41Le syndicat des journalistes yéménites tient pendant trois jours son troisième congrés au cours duquel est élu un nouveau comité de direction.

42Rencontre à Riyad entre le président Salîh et le prince ‘Abd Allâh au sujet de la construction de la barrière de sécurité le long de la frontière entre les deux pays et à laquelle le gouvernement yéménite est fermement opposé. La partie saoudienne accepte de suspendre ce projet alors que le Yémen s’engage à mettre en place un contrôle plus strict de sa frontière.

4325 février :

44Les services de la Sécurité politique arrêtent le journaliste Najîb Yâbilî à Aden suite à la publication d’un article dans le journal al-Ayyâm (journal indépendant créé en 1958) dans lequel il accuse le président Sâlih et les États-Unis d’être « les deux faces d’une même pièce ».

Mars

451er mars :

46Un hélicoptère de l’armée yéménite en patrouille est atteint par des tirs dans la région de Dhamâr, le responsable est arrêté.

472 mars :

48Mort de Cheikh Yahyâ bin ‘Alî al-‘Ukaymî, membre de l’assemblée consultative (majlis al-shûra) et originaire de la région du Jawf.

493 mars :

50Un conflit, lié à une vengeance tribale, cause la mort de quatre individus dans la région de Shawba.

51Durant quatre jours, les forces armées mènent une opération de ratissage dans les régions d’Abyan et de Lawdar afin d’attraper différents fugitifs. Dans ce cadre de cette opération, arrestation de ‘Abd al-Ra’ûf Nasîb, considéré comme l’un des chefs d’al-Qâ‘ida au Yémen et de 12 autres militants.

525 mars :

53La Sécurité politique arrête Sa‘îd Thâbit, correspondant de l’agence al-Quds Press, suite à la diffusion d’une information relative à une tentative d’assassinat sur Ahmad ‘Alî Sâlih, fils du président et chef des forces spéciales. Le journaliste est libéré quatre jours plus tard et se voit interdire d’exercer son métier pendant six mois. Le lendemain de l’arrestation du journaliste, Ahmad ‘Alî Sâlih tient sa première conférence de presse et dément les informations révélées.

546 mars :

55Début de grève des journalistes du quotidien gouvernemental al-Thawra pour protester contre les mauvaises conditions de travail.

56Inauguration à Hodeïda de la poissonnerie al-Jawda. L’entreprise privée annonce une production atteignant 20 tonnes par jour.  

577 mars :

58Les autorités annoncent que la « saoudisation » du marché de l’or à Riyad est complète. Les lois de « saoudisation » excluant les étrangers de certains emplois spécifiques ont de nombreux effets sur l’emploi des immigrés, il est estimé que 30 000 Yéménites se sont retrouvés au chômage suite à cette mesure mise en œuvre depuis 2002.

5911 mars :

60Un groupe proche du parti au pouvoir, le Congrès populaire général (CPG) investit le siège du syndicat des ingénieurs et agresse physiquement son président et différents membres du bureau exécutif.

61Le cheikh ‘Abd Allâh al-Ahmar, président du Parlement et du parti d’opposition al-Ish est blessé dans un accident de voiture dans la région de Dakar au Sénégal où il assistait à un réunion de la conférence islamique. Cheikh al-Ahmar, personnage clef du système politique, est transporté à Paris, puis à Riyad pour y subir des soins.

62Le parlement et l’assemblée consultative se réunissent pour discuter des projets de réforme économique et du budget de l’État.

6313 mars :

64La police annonce la mort de cinq personnes dont trois policiers suite à des échanges de tirs dans la région de Rada‘. Ces affrontements sont liés à la volonté des autorités locales de faire respecter l’interdiction du port d’arme en ville.

65Les autorités yéménites annonce que 130 000 visas de tourisme ont été délivré au cours de l’année 2003.

6615 mars :

67USAID, agence gouvernementale américaine de coopération internationale, annonce le versement d’une aide d’un montant de 1,1 million de US$ au gouvernement yéménite pour financer le recensement de la population.

68Visite à Sanaa d’une délégation du ministère français de l’Intérieur. Les discussions entre les parties portent sur la coopération en matière de sécurité et de lutte anti-terroriste.

6916 mars :

70Les services de sécurité mènent à Aden une campagne d’arrestation de militants islamistes.

7119 mars :

72Les services de sécurité arrêtent dans la province d’Abyan, Jamâl al-Badwî (Abû ‘Abd al-Rahmân) et Fahd al-Qasa‘ (Abû Hadhîfa) principaux accusés dans l’enquête sur l’attentat contre le USS Cole. Avec huit autres, également suspectés d’implication dans cet attentat, les deux suspects s’étaient évadés de la prison d’al-Mansûra à Aden le 11 avril 2003.

7320 mars :

74Arrestation à Sanaa d’exilés éthiopiens demandant l’asile et la régularisation de leur situation. Ces anciens militaires éthiopiens avaient quitté leur pays en 1991 après la chute du régime communiste et s’étaient réfugié au Yémen.

75Visite à Sanaa du général John Abizaid, chef du commandement central américain (Centcom), rencontre avec le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih.

7625 mars :

77Cérémonie de nomination officielle de Ahmad ‘Alî Sâlih, fils du président, à la tête de la garde républicaine et des forces spéciales.

7827 mars :

79Une manifestation à Taez en faveur des réformes politiques rassemble, selon l’opposition, 100 000 personnes.

8028 mars :

81Dans le cadre d’un programme de cinq ans de lutte contre le sida, la malaria et la syphilis, le gouvernement yéménite reçoit une aide de 14 million de US$ des Nations-Unies.

Avril

821er avril :

83Le ministère du Pétrole annonce la découverte d’un nouveau gisement d’hydrocarbures dans la région du Hadramaout.

845 avril :

85Le ministère de l’Information interdit la diffusion de l’hebdomadaire al-Tajamu‘, organe de presse du parti du rassemblement unitaire yéménite suite à la réception par le ministère des Affaires étrangères yéménite d’une lettre de plainte de l’ambassade d’Arabie Saoudite. Dans un numéro précédent, le journal avait publié un article intitulé « al-mamlaka al-irhâbiyya » (« le Royaume terroriste »), jeu de mot avec al-mamlaka al-sa‘ûdiyya (le Royaume saoudien) défendant les prisonniers politiques saoudiens et diffusait l’information selon laquelle le prince ‘Abd Allâh avait subit une tentative d’assassinat.

866 avril :

87Un accident de la route dans la région de Yarîm fait 21 morts et 54 blessés.

88Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih se rend en Russie.

898 avril :

90Le gouvernement du Qatar délivre au Yémen deux individus de nationalité Yéménites accusés de participation à des entreprises terroristes.

91Le Yémen et la Russie concluent un accord de vente d’armes.

9210 avril :

93Libération à Aden de deux Britanniques d’origine yéménite, accusés de partici­pation à des entreprises terroristes.

94Les autorités frontalières saoudiennes annoncent que 47 599 personnes tentant d’entrer illégalement en Arabie Saoudite depuis le Yémen ont été interceptées au cours du seul mois de Muharram (février -mars 2004).

9513 avril :

96Retour au Yémen de 35 Yéménites qui s’étaient engagés dans l’armée de Saddâm Husayn contre les forces alliés en Iraq.

97À la demande du gouvernement yéménite, le parlement discute de la privatisation à hauteur de 60 % de la part exploitée par l’organisation yéménite du pétrole et du gaz de la zone n° 53.

9814 avril :

99Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih se rend en visite en France.

10019 avril :

101Le gouvernement yéménite bloque les comptes bancaires de 16 organisations et de 62 individus dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent.

10221 avril :

103Le parlement refuse la vente par l’État de parts de l’exploitation de pétrole et demande au gouvernement de veiller à ce que la population yéménite bénéficie de la rente pétrolière.

10423 avril :

105Signature à Washington entre le ministère du Plan et de la Coopération internationale et la Banque mondiale de quatre accords de financement de programmes de développement s’élevant à 153,9 millions US$.

10627 avril :

107Organisation à Sanaa de la première conférence de la Ligue des assemblées parlementaires d’Afrique et du Monde arabe.

10828 avril :

109Signature d’un mémorandum d’accord entre le ministère des Droits de l’homme yéménite et le Haut commissariat aux réfugiés.

Mai

1104 mai :

111Visite à Sanaa d’une délégation de la Chambre des Communes britannique.

1125 mai :

113Le gouvernement annonce la signature d’un accord de coopération sécuritaire entre le Yémen et Turquie.

1147 mai :

115Le gouvernement yéménite annonce que les autorités saoudiennes lui remettront dans les prochaines semaines 14 individus suspectés d’activités terroristes.

11617 mai :

117L’organisation générale des antiquités et des musées et la branche yéménite d’Interpol réceptionnent cinq pièces archéologiques saisies à la frontière omanaise.

11819 mai :

119Organisation à Sanaa par l’association Muntadâ al-Shaqâ’iq, dirigée par la militante féministe Amal al-Bâchâ, d’une conférence dénonçant la situation des femmes yéménites en prison.

12021 mai :

121Dans la région d’Abyan, des échanges de tirs entre la police et des partisans de Târiq al-Fadlî, ancien chef de l’organisation du jihâd islamique et aujourd’hui membre de l’assemblée consultative, font quatre blessés. La maison d’al-Fadlî est encerclée par les forces de police suite au vol de pompes à eau appartenant à l’État par ses proches.

12222 mai :

123Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih participe au sommet de la Ligue arabe à Tunis. Dans son discours il prône la réalisation de réformes politiques impulsées de l’intérieur et non imposées par l’Occident.

12423 mai :

125Le parlement réitère son désaccord avec la privatisation des parts étatiques et s’oppose au gouvernement. Le 6 juin, le parlement fixe un ultimatum de 60 jours pour l’annulation de la vente, qui est finalement annulée. L’entreprise qui avait reçu la promesse de vente du gouvernement demande des indemnités.

12626 mai :

127Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih reçoit Francis Townsend, vice-conseiller pour la sécurité nationale et lutte anti-terroriste des États-Unis.

12829 mai :

129Ouverture à Sanaa du procès de membres présumés d’al-Qâ‘ida, dont Fawâs al-Rabî‘î, recherché par les États-Unis.

Juin

1303 juin :

131L’hebdomadaire al-Thawrî, organe de presse du Parti socialiste yéménite (PSY), publie une enquête relative à la destruction arbitraire par les autorités municipales d’habitations réputées trop proche de la résidence d’Ahmad ‘Alî Sâlih.

1325 juin :

133Un incendie dans le quartier populaire de ‘Asr à Sanaa fait douze blessés et détruit de nombreuses habitations.

1347 juin :

135Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih se rend au siège des Nations-Unies à New-York.

1368 juin :

137Visite du président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih à Washington qui est reçu par le vice-président américain Dick Cheney, le ministre de la Défense Donald Rumsfeld et le directeur du Federal Bureau of Investigation (FBI) Robert Muller.

138Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih rencontre à Washington Joe Walsh, ministre américain de l’Agriculture. Au cours des cinq dernières années, l’aide américaine en matière agricole s’élève à 200 million de US$, essentiellement sous forme d’aide alimentaire.

1399 juin :

140À l’invitation du président américain George W. Bush, le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih participe, avec d’autres dirigeants du Moyen-Orient, aux discussions du sommet des chefs d’États du G8 organisé en Floride.

141Manifestation à Sanaa d’institutrices demandant la levée de l’immunité parlementaire de deux députés du parti al-Ish : Hazzâ‘ al-Miswârî et Muhammad al-Hazmî qui avaient demandé l’enseignement du takfîr dans les écoles de la capitale et avaient attaqué les institutrices suite à la visite de l’ambassadeur des États-Unis, Edmund Hull, dans des écoles.

14210 juin :

143À Washington, le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih rencontre Colin Powell, secrétaire d’État des États-Unis.

14412 juin :

145Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih annonce que la fin des subventions étatiques aux produits pétroliers (qui impliquerait une hausse de 50 % de prix de l’essence et un doublement de celui du diesel) est reportée sine die. Cette hausse, exigée par les institutions monétaires internationales, très impopulaire donnera lieu selon les partis d’opposition à d’importantes manifestations populaires et est susceptible de relancer l’inflation, maîtrisée au milieu des années 1990.

14621 juin :

147Visite de l’ambassadeur américain Edmond Hull dans la région du Jawf pour soutenir différents projets de coopération, essentiellement dans le domaine de la santé et de l’éducation.

14823 juin :

149La presse gouvernementale publie les jugements de 28 criminels accusés de vols et de meurtres dont six ont été condamnés à mort et deux amputés de la main droite.

15027 juin :

151Les États-Unis annoncent le financement à hauteur de 3 millions de US $ du musée de la civilisation yéménite à Ma’rib. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la politique de coopération américaine qui cible ses actions dans un certain nombre de gouvernorats considérés comme instables.

Juillet

1521er juillet :

153Les brigades Abû Hafs al-Misrî, groupe proche d’al-Qâ‘ida, menacent de trans­former le Yémen en un nouveau bourbier pour les États-Unis, après l’Afghanistan et l’Iraq.

1543 juillet :

155Signature entre les gouvernements yéménite et omanais d’un accord de confir­mation de délimitation des frontières maritimes.

156Le ministère du Pétrole et la société pétrolière turque Pet Oil signent un mémo­randum d’accord pour la prospection dans la zone 3, dans la région de Jardân.

157Signature à Paris entre le gouvernement yéménite et les pays donateurs d’un accord de financement de projets de développement du secteur éducatif d’un montant de 120 millions de US $ dont 7 millions financés par le Yémen.

1587 juillet :

159Ouverture du procés de l’attentat contre l’USS Cole en présence des deux principaux suspects Jamâl al-Badwi and Fahd al-Qasa‘ mais en absence de d’‘Abd al-Rahîm al-Nâshirî. Le même jour, le gouvernement yéménite envoie une demande officielle d’extradition au gouvernement américain d’al Nashirî.

16011 juillet :

161Conformément à l’accord frontalier de juin 2000, l’Arabie Saoudite rétrocède au Yémen 35 000 km² de territoire dans la province du Hadramaout. Cet événement marque la fin du processus de règlement du conflit frontalier opposant les deux États depuis la guerre de 1934.

Août

1623 août :

163Ouverture du procès des accusés de l’attentat du 6 octobre 2002 contre le pétrolier français Limburg et de dix autres individus suspectés d’avoir planifiés différentes attaques terroristes.

1645 août :

165Le gouvernement annonce la suppression des taxes pour l’obtention des visas de tourisme pour les ressortissants des six pays membres du Conseil de coopération du Golfe.

16610 août :

167Le conseil des ministres annonce la formation du conseil d’élaboration du plan quinquennal 2006-2010.

16825 août :

169Lors de sa visite à Londres, le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih rencontre Hilary Benn, ministre britannique du développement international et obtient la signature d’un préaccord d’aide d’un montant de 27,3 £ pour le financement de la troisième phase du Fond social de développement.

17026 août :

171Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih est reçu par Tony Blair, premier ministre britannique.

17228 août :

173Hizâm Sâlih Mujallî est condamné à mort par une cour de Sanaa pour avoir assassiné un militaire. Les accusés de l’attentat contre le Limburg sont condamnés à des peines de 5 à 10 ans de prison et annoncent leur décision de faire appel de ce jugement.

Septembre

1741er septembre :

175Au cours d’une visite au Yémen, Lincoln Bloomfield, vice-secrétaire d’État américain chargé des affaires politiques et militaires annonce la fin de l’embargo d’exportation d’armes américaines au Yémen, en vigueur depuis 1990 suite à la guerre du Golfe.

1769 septembre :

177Visite à Sanaa du ministre des Affaires étrangères iraquien, Hûshâr Zybârî.

17811 septembre :

179Visite au Yémen du ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Li Zhaoxing.

18013 septembre :

181Le premier ministre ‘Abd al-Qâdir Bâ Jammâl s’explique devant le parlement sur l’affaire de la vente des parts étatiques, certains députés demandent sa démission, accusant son gouvernement d’avoir conclu, avant de se rétracter, la promesse de vente en ignorant l’avis des parlementaires.

18214 septembre :

183L’entreprise française Total annonce la signature d’un contrat d’exportation de gaz avec le ministère du pétrole yéménite et sa participation à un appel d’offre en vue d’exportation de gaz naturel yéménite en Corée du Sud.

184Le parlement yéménite s’oppose à la résolution 1559 du Conseil de sécurité de l’ONU concernant le retrait de l’armée syrienne du Liban.

18515 septembre :

186Le gouvernement du Japon accorde au Yémen une diminution de sa dette de 17 millions de US $.

18720 septembre :

188Les autorités annoncent dans la province d’Abyan la destruction d’armes, grenades et missiles illégaux saisies au cours des derniers mois.

18925 septembre :

190Le parlement et l’assemblée consultative s’opposent à la fin des subventions accordées par le gouvernement yéménite aux produits pétroliers. Ils votent ainsi contre une mesure préconisée de longue date par les institutions monétaires internationales dans le cadre des réformes structurelles.

191La Banque mondiale approuve l’octroi de 65 million de US $ pour financer des projets dans le domaine éducatif au Yémen.

19229 septembre :

193Condamnation à mort par une cour à Sanaa de Jamâl al-Badwî et de ‘Abd al-Rahîm al-Nâshirî (par contumace) pour leur implication dans l’attentat contre le navire de guerre américain USS Cole. Quatre autres accusés sont condamnés à des peines de cinq à dix ans de prison pour des faits similaires. Les accusés déclarent vouloir faire appel de leur condamnation.

Octobre

19411 octobre :

195Ouverture par un cour à Sanaa du procès en appel des accusés de l’attentat contre le pétrolier français Limburg. Le juge reporte les auditions au 27 novembre 2004.

19614 octobre :

197Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih assiste à Nairobi à l’intronisation du président somalien ‘Abd Allâh Yûsuf Ahmad, élu par le parlement somalien provisoire en exil.

19816 octobre :

199L’Organisation pour l’agriculture et l’alimentation, institution de l’ONU, déclare que plus de neuf millions de Yéménites souffrent de problèmes de nutrition.

20018 octobre :

201Interdiction par le ministère de l’Information de l’hebdomadaire indépendant al-Nida’ (L’appel) dès son premier numéro. Pour justifier cette interdiction, le gouvernement avance que la date limite de début de diffusion accordée par l’État était dépassé d’un jour lorsque al-Nida’ est sorti le 13 octobre.

202Un décret présidentiel annonce la création de l’Organisation générale de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

20319 octobre :

204Les autorités judiciaires britanniques annoncent leur volonté de juger Abû Hamzâ al-Misrî et donc le rejet de la demande d’extradition formulée par le Yémen. Abû Hamzâ est accusé par le gouvernement yéménite d’avoir planifié les enlèvements de touristes étrangers en 1998.

20524 octobre :

206Signature entre le ministère du plan yéménite et le gouvernement français d’accords de financement de projets dans le domaine agricole et du développement rural dans les régions de Lahj et Taez.

20725 octobre :

208Publication du rapport annuel de l’organisation Reporters sans Frontière. Le gouvernement yéménite est accusé d’être responsable de nombreuses atteintes à la liberté de la presse, d’agression et de harcèlement  contre des journalistes. Classé 103ème en 2002, le rapport 2004 classe le Yémen en 136ème sur 170.

20928 octobre :

210Signature au siège des Nations-Unies à New York d’un accord entre les gouverne­ments de l’Angola et du Yémen établissant des relations diplomatiques.

Novembre

21111 novembre :

212Le cheikh ‘Abd Allâh al-Ahmar retourne au Yémen après huit mois de traitement dans des hôpitaux à Paris puis Riyad à la suite de son accident de la route au Sénégal.

21315 novembre :

214Muhammad Muhsin al-‘Ansî, fait une tentative suicide devant la Maison Blanche à Washington afin de protester contre son traitement par les autorités américaines et son interdiction de retourner au Yémen. Al-‘Ansî était le principal informateur du FBI contre Muhammad ‘Alî Hasan al-Mu’ayyad, accusé par le gouvernement américain de financer le terrorisme international, et arrêté en janvier 2004 en Allemagne puis extradé vers les États-Unis.

21517 novembre :

216Mort de Mujâhid bin Yahyâ Abû Shawârib, conseiller du président yéménite et importante figure de l’armée, dans un accident de la route au nord de la Tihama.

21720 novembre :

218Annonce par le gouvernement de la libération de 112 « extrémistes religieux » anciens sympathisants d’al-Qâ‘ida et de 176 ancien sympathisants de la « jeunesse croyante » suite au dialogue avec le juge Hamûd al Hitâr et son comité pour le dialogue.

219Diffusion d’une déclaration d’‘Abd al-Majîd al-Zindânî et d’autres ulémas yéménites soutenant la résistance en Iraq à l’occupation américaine.

22022 novembre :

221Signature à Pékin entre les gouvernements yéménite et chinois d’un accord bilatéral de coopération technique et militaire.

22223 novembre :

223Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih est reçu à Berlin par Gerhard Schröder, Chancelier allemand.

22427 novembre :

225Début du jugement en appel des accusés de l’attentat contre le navire USS Cole.

Décembre

2262 décembre :

227Un conflit entre les tribus Âl Sayda et al-Marâzîq dans la région de Ma’rib fait 28 morts et 33 blessés. La médiation de l’ONG yéménite Dâr al-Salâm permet d’aboutir à l’instauration d’une trêve.

2284 décembre :

229Début de procès en appel de 15 Yéménites accusés d’activités terroristes, dont de l’attentat contre le pétrolier français Limburg.

2305 décembre :

231Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih et le cheikh ‘Abd Allâh al-Ahmar, reçoivent une délégation de soixante chefs de tribus jordaniens envoyée par le roi ‘Abd Allâh de Jordanie afin de présenter leurs excuses suite à l’assassinat de la fille d’al-Ahmar par son mari Jordanien, membre d’une grande tribu de ce pays. Le cheikh al-Ahmar déclare accepter ces excuses.

2326 décembre :

233Assassinat de Muhammad Sâlim al-Zaghîr, propriétaire de l’imprimerie al-Jîl al-Jadîd qui publie de nombreux journaux d’opposition, et de son épouse. La fille du couple est soupçonnée.

23417 décembre :

235Signature à Rome d’un accord entre les gouvernements du Yémen et de la République de San Marin établissant des relations diplomatiques.

23619 décembre :

237Al-liqâ’ al-mushtarak (institution informelle rassemblant les différents partis d’opposition du PSY à al-Ish) avertit le gouvernement face aux conséquences sociales et éco­nomiques de la fin des subventions aux prix pétroliers.

23825 décembre :

239Début de grève des professeurs d’université demandant des hausses de salaires.

24026 décembre :

241Le rédacteur en chef de l’hebdomadaire al-Tajamu‘ ‘Abd al-Rahman ‘Abd Allâh et le journaliste auteur d’un article critiquant la situation des droits de l’homme en Arabie Saoudite sont condamnés par une cour à Sanaa respectivement à 6 et 4 mois de prison avec sursis. Au cours de la même session, d’autres journalistes sont également condamnés à différentes peines avec sursis.

Chronologie de la guerre de Sa‘da :

24218 juin :

243Dans la région de Marrân (30km à l’ouest de Sa‘da), début des affrontements entre les forces de sécurité yéménites et des militants d’un groupe religieux emmenés par Husayn Badr al-Dîn al-Hawthî, ancien député (de 1993 à 1997) et ex-membre du parti zaydite conservateur al-Haqq. Au moins un mort lors de cette première journée d’hostilités.

244Le gouvernement accuse al-Hawthî et son mouvement al-shabâb al-mu’min (La jeunesse croyante) de prôner le retour à l’imamat zaydite renversé par la Révolution du 26 septembre 1962, d’être manipulé par l’Iran chiite et d’avoir fait allégeance au Hizb Allâh libanais.

245Les raisons du déclenchement des hostilités restent peu claires. Il semble toutefois qu’un raid policier visant à arrêter al-Hawthî, accusé de ponctuer chacun de ses prêches par « À mort l’Amérique, à mort Israël… Vive l’Islam et les musulmans », soient à la source des affrontements. L’armée yéménite a semble-t-il sous-estimé la résistance à laquelle elle serait confrontée dans cette région longtemps restée à l’écart des politiques de développement impulsées par l’État. Les chiffres des victimes de cette guerre de trois mois ont fait l’objet de nombreuses rumeurs, désinformation et spéculations, il est toutefois vraisem­blable que le nombre de morts soit supérieur à 4000 et inclus de nombreux civils.  

246Pour une large frange des Yéménites, la concomitance entre la visite du Président Sâlih aux États-Unis et le début de la campagne militaire contre al-Hawthî ne pouvait être fortuite. De nombreux médias considéraient ainsi que cette campagne militaire était télé­guidée par Washington et que le gouvernement, en réprimant un mouvement religieux, qui pourtant n’avait que peu de choses à voir avec al-Qâ‘ida et ne faisait pas usage de la violence, voulait montrer son implication dans la lutte anti-terroriste.

247Bien que l’accès au terrain par les médias et les organisations non-gouvernementales ait été verrouillé, la guerre entre les forces armées et les partisans d’al-Hawthî a donné lieu à d’intenses débats dans la société et la presse yéménites. Sur ce plan, les affrontements ont révélés le dynamisme et courage des intellectuels et journalistes mais également la volonté du gouvernement de profiter de l’état de guerre pour restreindre la liberté d’expression. Du fait d’un contrôle strict de l’information par l’État, cet événement, pourtant majeur du fait de ses implications pour l’avenir du Yémen et de l’ampleur de la violence employée de part et d’autre, n’attirait guère l’attention de la communauté internationale.

24821 juin :

249Les autorités militaires annoncent la mort de deux membres des forces armées attaquées par les militants de la Jeunesse croyante.

25022 juin :

251L’armée annonce la mort de six soldats, dont un officier, dans les affrontements dans la région de Marrân.

252Le responsable des opérations militaires à Sa‘da est tué par les militants de la Jeunesse croyante au cours d’une embuscade. Le même jour, l’armée débute des bombar­dements aériens contre les bases des partisans d’al-Hawthî

25323 juin :

254Différents hommes politiques et journalistes de l’opposition critiquent le silence de la presse officielle face aux événements de Sa‘da et demandent l’organisation d’une conférence de presse par le gouvernement.

25525 juin :

256Un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur reconnaît l’importance des affrontements et annonce qu’ils ont fait en une semaine 46 morts et 35 blessés parmi les partisans d’al-Hawthî. 49 personnes ont par ailleurs été arrêtées. Le gouvernement annonce la création d’un comité de conciliation afin de négocier la rédition d’al-Hawthî. Ce comité comprend de nombreuses figures politiques et religieuses de premier plan, parmi lesquelles le frère d’al-Hawthî, Yahyâ Badr al-Dîn, membre du parlement et sheikh Muhammad Muhammad al-Mansûr, religieux zaydite.

257Arrestation de Muhammad Muftâh, imam à la mosquée d’al- Rawda (banlieue nord de Sanaa) pour avoir critiqué lors de son prêche du vendredi la gestion gouvernementale de la guerre à Marrân.

25826 juin :

259Des sources de sécurité de la région de Sa‘da déclarent que certains juifs yéménites combattent au côté d’al-Hawthî.

260Husayn Badr al-Dîn al-Hawthî diffuse une lettre adressée au président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih dans laquelle il lui livre ses griefs en matière de politique étrangère et explique son étonnement face à la campagne menée contre lui dans la mesure où il nie comploter contre l’État et le gouvernement.

26128 juin :

262Al-liqâ’ al-mushtarak (institution informelle rassemblant les partis d’opposition) critique le traitement par le gouvernement de la question al-Hawthî.

263L’ambassade des États-Unis nie tout lien entre la visite de son ambassadeur Edmund Hull dans la région du Jawf et le déclenchement des combats à Sa‘da.

264Cinq civils sont tués suite au bombardement par l’armée yéménite du marché de Haydân, dans la région de Sa‘da.

265Un haut responsable de la région de Sa‘da reconnaît l’échec du comité de conciliation envoyé par le président pour convaincre al-Hawthî et les insurgés de se rendre.

26629 juin :

267Le gouvernement accuse Al-liqâ’ al-mushtarak d’encourager la rébellion et menace de dissoudre cette organisation de l’opposition.

268Les autorités militaires annoncent avoir tué le n° 2 de la Jeunesse croyante, Zayd bin ‘Alî al-Hawthî.

269Dans le contexte des affrontements dans la région de Sa‘da, le conseil des ministres annonce la fermeture prochaine des écoles et instituts religieux privés qui travaillent en dehors de la législation éducative. Le ministère de l’Éducation est par ailleurs invité à revoir les programmes en matière d’éducation religieuse.

2703 juillet :

271Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih reçoit différents religieux zaydites de premier plan, parmi lesquels Muhammad Muhammad al-Mansûr et Ibrahîm al-Wazîr, qui désavouent publiquement al-Hawthî et la Jeunesse croyante.

272Le ministre de l’Intérieur Dr. Rashâd al-‘Alimî annonce devant le parlement que les opérations militaires ont fait 118 morts et 141 blessés depuis le 18 juin. Un certain nombre de députés expriment leur doute face à la véracité de ces chiffres et critiquent l’interdiction faite aux médias indépendants d’accéder au terrain des affrontements.

2736 juillet :

274Le conseil des ministres annonce la fin prochaine des affrontements dans la région de Sa‘da.

2758 juillet :

276Dans son journal hebdomadaire 26 Septembre, l’armée yéménite annonce une récompense de 10 000 000 de RY (environ 45 000 €) pour la capture de Husayn Badr al-Dîn al-Hawthî.

27710 juillet :

278Dans une lettre ouverte adressée au gouvernement yéménite, l’organisation non gouvernementale Amnesty International demande le respect par les autorités des droits des prisonniers et exprime sa vigilance face aux violations des droits de l’homme dans le cadre de la guerre dans la région de Sa‘da.

27919 juillet :

280Al-Hawthî accuse l’Arabie Saoudite de participer à des bombardements aériens dans la région de Marrân en soutien à l’armée yéménite. L’ambassade d’Arabie Saoudite à Sanaa nie toute implication dans les combats.

28121 juillet :

282Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih demande au commandement de l’armée l’arrêt des opérations militaires dans la région de Sa‘da afin de donner à al-Hawthî une dernière chance de se rendre.

28324 juillet :

284Les affrontements entre l’armée et les militants de la Jeunesse croyante reprennent après la trêve de deux jours annoncée par le président Sâlih.

28527 juillet :

286Le président ‘Alî ‘Abd Allâh Sâlih, lors d’une rencontre avec les principaux partis d’opposition, prône l’élargissement du comité de conciliation afin de mettre un terme à la violence à Sa‘da. Ce nouveau comité, composé de 26 membres est présidé par un haut responsable du parti al-Islah, ‘Abd al-Wahhâb al-Ânisî et comprenant notamment ‘Alî Saîf Hasan, importante figure de l’opposition.

2871er août :

288Les services de sécurité annonce l’arrestation de trois personnes suite à l’attaque armée contre la police politique dans la ville de Sa‘da.

2894 août :

290Une cour de justice à Sanaa inculpe et emprisonne le journaliste ‘Abd al-Karîm al-Khaywânî, rédacteur en chef de l’hebdomadaire al-Shûrâ, organe de presse du parti zaydite l’union des forces populaires (Ittihâd al-quwa al-sha‘abiyya), de collaboration avec al-Hawthî. Le journaliste avait publié un article dans lequel il critiquait les opérations mili­taires dans la région de Sa‘da et la mise en place inavouée d’un pouvoir héréditaire par le Président Sâlih.

291Échec du comité de conciliation élargi et reprise des affrontements qui font plusieurs dizaines de morts de part et d’autre. Les forces armées annoncent la prise de jabal al-Hakimî où s’est réfugié al-Hawthî.

2926 août :

293Le chef d’état major, Muhammad al-Qâsimî annonce lors d’une conférence de presse la fin des opérations militaires à Marrân. Sur le terrain, les affrontements se poursuivent.

29411 août :

295Le Comité pour le dialogue (Lajna al-hiwâr al-fikrî), institution gouvernementale, dirigée par le juge Hamûd al Hitâr annonce qu’il est parvenu à convaincre sept partisans d’al-Hawthî d’abandonner « leurs idées extrêmistes »

29613 août :

297Les forces armées mènent une opération de ratissage dans les villages de Marrân, Nushûr et Shâfi‘a.

29831 août :

299Le syndicat yéménite des journalistes apporte son soutien à ‘Abd al-Karîm al-Khaywânî et exprime son opposition à la fermeture de l’hebdomadaire al-Shûrâ ordonnée par le ministère de l’information.

3005 septembre :

301Le journaliste ‘Abd al-Karîm al-Khaywânî est condamné à un an de prison, l’hebdomadaire al-Shûrâ est interdit de publication pendant une période de six mois.

3026 septembre :

303Les autorités interdisent une manifestation des partis de l’opposition demandant la fin des opérations militaires dans la région de Sa‘da.

3048 septembre :

305Une explosion dans le marché de Kitâf, près de Sa‘da fait six morts et des dizaines de blessés.

3069 septembre :

307Une explosion dans le marché de al-‘And fait plusieurs victimes.

308Arrestation par la sécurité politique de Yahyâ al-Daylamî, religieux zaydite à la sortie de la prière du fajr à Sanaa. Lors de son prêche du vendredi, il avait critiqué l’usage de la violence par l’armée dans la région de Sa‘da. Al-Daylamî reste emprisonné deux mois sans que sa famille ne soit avertie de sa situation, il est ensuite été transporté à la prison centrale en attendant son jugement pour complot contre l’État.

30910 septembre :

310Les ministères de la Défense et de l’Intérieur annoncent la mort d’al-Hawthî et la fin des opérations militaires dans la région de Sa‘da.

31111 septembre :

312Le président au cours d’un discours devant l’assemblée consultative accuse les partis d’opposition, à l’exception d‘al-Ish, d’avoir encouragé la rébellion menée par Husayn Badr al-Dîn al-Hawthî.

31316 septembre :

314Nouvelle arrestation par la sécurité politique de Muhammad Muftâh, religieux zaydite, qui avait critiqué au cours de son prêche du vendredi l’arrestation de Yahyâ al-Daylamî une semaine auparavant ainsi que le recourt à la violence d’État dans la région de Sa‘da. Après deux mois d’emprisonnement dans les bâtiments de la sécurité politique, Muftâh est transferé à la prison centrale en attente de son jugement pour complot contre l’État.

31517 septembre :

316L’alliance des partis d’opposition (Al-liqâ’ al-mushtarak) affirme son regret face à la campagne de désinformation menée par la presse officielle à l’encontre de ses membres.

31719 septembre :

318Les autorités annoncent le retour à Marrân des familles ayant quitté leurs maisons pendant les affrontements.

319Le président Sâlih reçoit les membres du comité de réconciliation en présence d’‘Abd Allâh al-Razâmî, figure proéminente de la Jeunesse croyante ayant combattu au côté d’al-Hawthî.

32020 septembre :

321L’hebdomadaire d’opposition al-Tajamu‘ affirme que la guerre à Sa‘da après en environ trois mois de conflit a fait plus 4000 morts, que 6000 familles sont sans-abris et que 8000 personnes ont été faites prisonnières par les autorités.

3222 octobre :

323Le juge Muhammad ‘Alî Luqmân, arrêté en juillet, est condamné à dix ans de prison pour avoir diffamé la constitution, formé un groupe armé et soutenu al-Hawthî.

32417 octobre :

325Le journaliste ‘Abd al-Karîm al-Khaywânî se fait agresser physiquement par deux co-détenus. Nouvelle agression le 5 novembre, al-Khaywanî est blessé à la mâchoire et à la tête. Les partis d’opposition tiennent le gouvernement responsable de la sécurité du journaliste emprisonné.

32626 octobre :

327Une délégation de l’ONU visite la région de Sa‘da afin d’évaluer les dégâts causés par la guerre et les besoins en matière de reconstruction.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laurent Bonnefoy et Nabîl Subay‘, « Chronologie du Yémen 2004 », Chroniques yéménites [En ligne], 12 | 2004, mis en ligne le 10 septembre 2007, consulté le 24 mai 2017. URL : http://cy.revues.org/191 ; DOI : 10.4000/cy.191

Haut de page

Auteurs

Laurent Bonnefoy

Doctorant en relations internationales, IEP Paris / CEFAS

Articles du même auteur

Nabîl Subay‘

Journaliste indépendant

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Logo Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org