Navigation – Plan du site

Éditorial

Jean Lambert

Texte intégral

1Plus que jamais, la présente livraison des Chroniques Yéménites rend compte à chaud des recherches qui sont en train de s’effectuer au Yémen, dans toute leur variété et leur actualité.

2En archéologie, les contributions portant sur plusieurs aspects des techniques de subsistance en Arabie du Sud, pièges de chasse à l’âge de bronze et systèmes de l’agriculture antique, émettent de nouvelles hypothèses qui susciteront certainement des débats passionnés.

3L’analyse du passé ottoman dans les autobiographies d’acteurs politiques contemporains inaugure une méthode de recherche jusqu’alors peu pratiquée au Yémen : une histoire qui ne ramène pas les événements qu’à leurs grandes tendances abstraites, mais plonge dans les motivations individuelles des acteurs et dans la perception a posteriori de leur propre action.

4Grâce à sa contribution originale, le dossier mer Rouge – réuni à la suite d’une journée d’étude qui s’était tenue à Paris au printemps 2008 – relance l’intérêt pour les deux rives de cette mer presque intérieure : l’une des premières études sur les ports et les côtes de l’Arabie avant l’islam – domaine jusque là peu exploré, par rapport aux Hautes-Terres antiques– ; le changement d’emplacement des ports de l’état rasoulide, en particulier ceux de la ville de Zabid (voir aussi l’étude en arabe de Mu/hammad Jâzim sur al-Fazâ, récemment parue dans /Hawliyyât yamaniyya 3) ; et les ports soudanais leur faisant face à peu près à la même époque.

5Avec deux articles sur les élections de 2006 et sur les reformulations identitaires du zaydisme, les Chroniques Yéménites se situent aussi au cœur de l’actualité politique du Yémen. Ceux-ci éclaireront chacun à leur manière une situation nationale plus complexe que jamais.

6Enfin, en littérature, l’article sur la nouvelle yéménite contemporaine analyse des modes d’écriture en train de naître, à partir d’une connaissance intime, « de terrain », des milieux littéraires de Sanaa.

7La plupart de ces articles pourraient reprendre à leur compte le mot d’ordre lancé par mon prédécesseur François Burgat : « Désenclaver la connaissance du Yémen ! ». Souhaitons que ce numéro soit le témoin de cette continuité intellectuelle qui a animé le CEFAS depuis tant d’années.

8Malgré de nombreuses difficultés affrontées en 2008, l’activité du CEFAS s’est largement maintenue, comme le montre l’implication de chacun de ses chercheurs dans l’édition des Chroniques Yéménites. Largement présent au Yémen et dans la péninsule Arabique, ayant noué de nombreux partenariats européens, le CEFAS aura bientôt un nouveau directeur qui recueillera ce précieux legs pour le mener vers de nouveaux sommets.

9A tous, je dis merci et bonne chance.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Lambert, « Éditorial », Chroniques yéménites [En ligne], 15 | 2008, mis en ligne le 19 avril 2010, consulté le 28 avril 2017. URL : http://cy.revues.org/1720

Haut de page

Auteur

Jean Lambert

Directeur de la publication

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Logo Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org