Navigation – Plan du site

Éditorial

Jean Lambert

Texte intégral

1Comme chaque année, cette livraison des Chroniques Yéménites présente, des articles traitant de ce pays dans nos domaines de prédilection, l’archéologie, l’histoire et la sociologie : un sanctuaire du ive millénaire dans le Hadramawt (T. Steimer), les portes de la ville de /Zafâr (P. Yule), une analyse approfondie du manuscrit Nûr al-Ma‘ârif (É. Vallet), la campagne des Ismailiens contre le qât (P. Gatter). Les développements récents de la recherche française sur l’oralité sont exprimés dans une étude sur la poésie chantée de la /Hugariyya (Haydée Charbagi) et dans une traduction de contes animaliers (ENS). L’article sur les recherches archéologiques menées par les Yéménites (M. Arbach, R. Crassard) mérite une mention particulière parce que, en mettant en valeur ce domaine peu connu même des spécialistes, il montre la familiarité des archéologues français avec leurs collègues yéménites, la coopération et l’amitié qui les lient.

2En outre, pour la première fois, les Chroniques présentent pas moins de quatre articles sur d'autres pays de la Péninsule : l’islamisation d’Oman (M. Dridi), l’émergence de la nationalité dans le Golfe persique, ou arabe, selon les points de vue, (C. Beaugrand), la situation politique en Oman contemporain (M. Valéri), la musique du leiwah, dans les Émirats Arabes Unis (M. Sebiane). Ces quatre articles, auxquels viennent s’ajouter un compte-rendu de lecture sur un ouvrage traitant de la mondialisation dans le Golfe, ainsi que les Chronologies de l’Arabie Saoudite et d’Oman (état nouvellement couvert cette année), concrétisent l’ouverture régionale du Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales de Sanaa (CEFAS). L’orientation récente du Conseil de Coopération du Golfe vers une intégration probable du Yémen incite les Chroniques Yéménites à poursuivre dans cette voie. Cela montre aussi, si c’était encore nécessaire de le faire, qu’il n’est pas de meilleure base que le Yémen pour la recherche française dans la Péninsule, du fait de l’accumulation de savoir-faire et d’un véritable réseau de relations entre les chercheurs.

3De même, la présence dans nos pages de deux auteurs allemands, en archéologie comme dans le contemporain, souligne la persistance du CEFAS dans sa vocation européenne.

4Enfin, un début de complémentarité entre la version papier et la version on line de la revue se concrétise pour la première fois  avec la publication, uniquement sur internet, de documents (annexes de l’article d’É. Vallet) qui, du fait de leur caractère volumineux, pouvaient difficilement être présentés sur papier.

5Gageons que ces évolutions représenteront, dans un proche avenir, des jalons vers un renforcement substantiel des recherches françaises et des actions du CEFAS dans toute la région.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Lambert, « Éditorial », Chroniques yéménites [En ligne], 14 | 2007, mis en ligne le 22 mai 2008, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://cy.revues.org/1436

Haut de page

Auteur

Jean Lambert

Directeur de publication

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Logo Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org