Navigation – Plan du site
Compte-rendus

Paléoenvironnements historiques et géoarchéologie dans la région du Wadi Dura'

Brigitte Coque-Delhuille

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1A la suite de deux premières missions effectuées dans la région du wadi Dura' (Gouvernorat de Shabwa), en décembre 1992 et décembre 1993, dans le cadre de la mission archéologique française dirigée par J.F. Breton), une troisième mission a été réalisée en avril 1996 dans la vallée de Dura'. S'inscrivant dans le prolongement des recherches géoarchéologiques et paléoenvironnementales précédentes, basées sur les méthodes de la géomorphologie et de la sédimentologie, elle a été consacrée plus particulièrement à l'environnement naturel historique et aux dépôts limoneux des périmètres d'irrigation antiques associés aux sites archéologiques sudarabiques. Elle comportait trois objectifs majeurs :

21- La mise en oeuvre d'un programme de datation absolue des terrasses d'origine anthropique (limons d'irrigation antiques) par la méthode OSL (Optical Stimulated Luminescence). Associés à des vestiges d'ouvrages d'irrigation et liés au contrôle et au détournement d'une partie des crues, ces limons n'ont jamais fait l'objet de datations, faute de matière organique. L'utilisation de la luminescence optique devrait permettre de pallier cette difficulté. En effet, la méthode s'applique directement à la fraction minérale détritique du sédiment (quartz et feldspaths). Elle mesure les signaux lumineux émis par ces minéraux stimulés optiquement en laboratoire, et par conséquent, le temps écoulé depuis leur dernière exposition à la lumière solaire.

3Ce programme est réalisé dans le cadre d'une collaboration scientifique entre le Laboratoire de Géographie physique, URA 141 CNRS Meudon (B. Coque-Delhuille, équipe de recherche "Paléoenvironnements quaternaires et géoarchéologie") et le Département des Sciences de la Terre de l'Université du Québec à Montréal (Sanda Balescu).

4Un échantillonnage a été effectué dans les périmètres d'irrigation antiques les plus significatifs et les mieux conservés de la vallée de Dura', depuis l'amont (al-Hinwa), le secteur du tell et des sépultures d'Hajar am-Dhaibiyya, jusqu'au périmètre situé le plus à l'aval, près de Nuqub. Enfin, trois échantillons de limons d'irrigation ont été prélevés dans le wadi Bayhan, sur le site d'al-Haraja, où la base des dépôts surmonte des niveaux archéologiques contenant des charbons de bois datés au 14C. Ces prélèvements permettront la remise à zéro et la calibration pour la datation OSL de ces sédiments de mise en place hydrique dans un contexte aride.

5Une chronologie absolue des limons d'irrigation du Yémen antique devrait ainsi pouvoir être proposée.

62- Essai de modélisation de la sédimentation contrôlée sudarabique (voire antérieure) pour la vallée du wadi Dura', à partir des données de terrain et d'une analyse sédimentologique détaillée de laboratoire. Une attention particulière a été portée au périmètre d'al-Hinwa (amont) où deux séquences d'irrigation se superposent sur 15m d'épaisseur, correspondant à deux modes d'irrigation distincts, tout d'abord par le détournement classique des eaux de crue du wadi, puis par leur passage contrôlé au travers d'une passe anthropique dans la montagne (naqab). Quatre colonnes sédimentaires ont été réalisées de l'amont vers l'aval du périmètre, afin de caractériser ces dépôts. Les datations OSL devraient permettre également d'estimer la vitesse de cette sédimentation.

73- Etude de la région par télédétection (Landstat TM) afin :

8- d'identifier et de cartographier l'ensemble des périmètres d'irrigation antiques du wadi Bayhan au wadi Hammam, et de mieux comprendre leur logique de répartition,

9- de distinguer les différentes unités géomorphologiques, notamment dans les vallées et les plaines d'épandages et d'y retrouver les cours anciens des wadis, antérieurs aux irrigations ou postérieurs à la fin de leur contrôle. La classification d'aires homogènes reconnues à partir de compositions colorées (3 canaux) a été confrontée à une identification de ces unités sur le terrain, pour l'ensemble de la vallée de Dura'. Des mesures de réflectance ont été faites à l'aide d'un radiomètre, pour mieux apprécier la signature spectrale des différents états de surface. Le traitement des images Landstat est réalisé au laboratoire Pastel (ENS Saint-Cloud).

Haut de page

Bibliographie

Publications :

B. Coque-Delhuille et P. Gentelle, "Sédimentations et érosions historiques dans la vallée du wadi Bayhan (Yémen)", 27th International Geographical Congress, Washington, Abstracts, (1992), pp. 119-120.

B. Coque-Delhuille, "Caractérisiques, genèse et signification des vernis désertiques : l'exemple du Yémen", Les milieux arides et semi-arides. Héritages et dynamiques actuelles, Colloque en l'honneur de R. Coque, publications ENS Fontenay-Saint-Cloud, (1994), pp. 259-287.

B. Coque-Delhuille et P. Gentelle, "Erosion historique et actuelle et environnement humain dans le sud du désert arabique (Yémen du Sud)", Publications de l'ORSTOM, Colloque ORSTOM sur l'environnement humain de l'érosion, Paris-Bondy, (1994), pp. 345-360.

B. Coque-Delhuille et P. Gentelle, "Ancient irrigation (sayl) and south-arabian anthrosols in the wadi Dura' valley (Yemen)", Publications of the Ministry of Water Resources, Sultanate of Oman, (1995), pp. 122-128.

B. Coque-Delhuille et P. Gentelle, "Le Yémen aride : environnements quaternaires, historiques et actuels", Sécheresse, (1995), numéro spécial sur les sécheresses dans le monde, pp. 67-75.

Ouvrages et articles sous presse :

Ouvrages :

J.F. Breton, B. Coque-Delhuille et P. Gentelle, avec la collaboration de J.C. Arramond, Une vallée du Yémen antique. Le wadi Bayhan, Paris, Editions E.R.C.:

- 1ère partie : "Le milieu naturel de la région de Bayhan"

- et ch. 3 de la 2ème partie, avec P. Gentelle : "La sédimentation contrôlée des périmètres d'irrigation antiques".

Articles :

B. Coque-Delhuille et P. Gentelle, "Crues et sédimentation contrôlée au Yémen antique", publications du Colloque Crues, versants et lits fluviaux. Processus naturels et impacts des activités humaines, Colloque du Laboratoire de Géographie physique, URA 141 CNRS Meudon, Paris, (mars 1995).

B. Coque-Delhuille et P. Gentelle, "Aeolian dust and superficial formations in the Arid part of Yemen", conférence internationale Al Ain (Emirats Arabes Unis), (décembre 1995), Quaternary Deserts and Climatic Change, à paraître in Balkema Press, Pays-Bas.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Brigitte Coque-Delhuille, « Paléoenvironnements historiques et géoarchéologie dans la région du Wadi Dura' », Chroniques yéménites [En ligne], 4-5 | 1997, mis en ligne le 21 octobre 2002, consulté le 25 avril 2017. URL : http://cy.revues.org/82 ; DOI : 10.4000/cy.82

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Logo Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org