Navigation – Plan du site

Éditorial

Juliette Honvault

Texte intégral

1Disons-le.  Ce 16e numéro des Chroniques Yéménites n'a pas été épargné par les soubresauts qui savent traverser un pays et toucher par ricochet un centre de recherche. Après le départ de Jean Lambert en septembre 2008, c’est à une petite et jeune équipe de « permanents » qu’est revenue la tâche de maintenir la vie scientifique du CEFAS, et ce malgré une situation politique et sécuritaire tendue. Que Patrick Desseix, Conseiller culturel de l’Ambassade de France à Sanaa, soit ici remercié pour la bienveillance et le sérieux dont il a fait preuve en assurant la transition du Centre. 

2Michel Tuchscherer incarne depuis septembre 2009 le présent de la direction du CEFAS. Nous saluons son arrivée et savons, d'ores et déjà, que son dynamisme saura engendrer de clairvoyantes innovations.

3Place donc à cette nouvelle livraison des Chroniques Yéménites, publiées avec retard, moins copieuses que d’habitude peut-être, mais là, enfin là ! Les membres du comité de rédaction et notre nouvelle chargée d’édition – Marine Poirier, Laurent Bonnefoy, Patrice Chevalier, Maggy Grabundzija et Sylvaine Giraud – n’ont pas ménagé leurs efforts pour en assurer la qualité.

4En archéologie, nous avons délibérément laissé une place au débat, avec l’article de Matthias Skorupka répondant à un précédent article des Chroniques, signé par Ueli Brunner, à propos des ‘desert kites’ yéménites. Mounir Arbach de son côté contribue à nuancer le rôle occupé par le royaume de Saba en révélant la place inédite qu’ont pu occuper, à la même période, les royaumes du Jawf.

5Plus près de nous, Serge D. Elie offre un panorama complet de l’histoire moderne et contemporaine de Socotra, et interroge avec pertinence, en anglais, le rapport que l’état yéménite actuel est en mesure de développer avec ses communautés ‘étrangères’. En anglais également, Anahi Alviso, quant à elle, explore une approche américaine de la vie politique yéménite. Une approche, là encore, qui ne manquera certainement pas d’ouvrir le débat.

6Dans le domaine de l’art, nous accueillons tout d’abord un article atypique. En publiant les observations de la céramiste Jeanne Bonnefoy-Mercuriali sur les pratiques de la fabrication des poteries au Yémen, nous avons aussi choisi de proposer des passerelles entre le monde professionnel et le monde scientifique, qui ne devraient pas manquer d’intéresser les archéologues. En littérature, Géraldine Genvrin explore ensuite l’époustouflante force émotionnelle que tire l’écrivain yéménite Mu/hammad A/hmad ‘Uthmân de son exploitation du genre de la « nouvelle-tableau ».

7Enfin, les Chroniques Yéménites rendent un hommage chaleureux à Jean Lambert, ancien directeur du Centre, qui expose ici, avec ses collègues Fâ/tima al-Bay/dânî, Carole Boidin et Kheireddine Ennouri, un aspect tout à fait inattendu de l’imaginaire familial yéménite.

8Nous vous souhaitons un excellent parcours, bien que retardé, dans ce 16e numéro des Chroniques Yéménites

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Juliette Honvault, « Éditorial », Chroniques yéménites [En ligne], 16 | 2010, mis en ligne le 12 juillet 2010, consulté le 25 mars 2017. URL : http://cy.revues.org/1761

Haut de page

Auteur

Juliette Honvault

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Logo Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org